Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs les Conseiller(e)s municipaux(ales),

Le pays traverse une période très difficile, soumis aux assauts d’une crise sanitaire hors normes et d’une crise sociétale qui ne l’est pas moins.
Dans ce contexte rude, les élus que nous sommes doivent tout faire pour assurer à leurs concitoyens un accompagnement de proximité et une écoute permanente, pour les aider à franchir ce cap dans les meilleures conditions.

Suite à la décision du gouvernement de mettre en place un nouveau confinement, les priorités doivent porter sur : les personnes les plus fragiles et les plus démunies et vulnérables, les commerçants et artisans de proximité contraints de suspendre leur activité, les enseignants et les personnels chargés de l’accueil et du périscolaire.
S’agissant des artisans, commerçants, entrepreneurs, le chef de l’Etat a annoncé que tout serait fait pour mettre en place rapidement les aides nécessaires. Nous avons un devoir d’informer et d’aider toutes celles et ceux qui en auraient besoin pour mobiliser ces aides au plus vite, voire les anticiper. Nous devons aussi tout mettre en œuvre pour que les commerçants de centre-ville ne subissent pas la concurrence des grandes surfaces ou des groupes de vente en ligne sans avoir les moyens d’y faire face.
S’agissant des personnes les plus fragiles, un accompagnement très pro-actif doit être mis en place dès maintenant pour éviter les situations d’isolement, de souffrance, voire de détresse qui pourraient survenir si nous n’agissons pas. La connaissance qu’ont les services de la Ville et du CCAS/Centre social de la situation familiale, économique et psychologique des habitants est un atout précieux.

Nous sommes tous membres de l’équipe municipale et nous sommes conscients de l’ampleur du sujet et de la lourdeur de la responsabilité que doit assumer la Ville. Nous pensons que nous ne serons pas trop de tous les conseillers municipaux pour y faire face et nous voulons y prendre toute notre part, tant en termes d’idées et de propositions, qu’en termes de réalisations.
Le maintien du lien social est un élément clé. Nous sommes prêts à agir et nous vous proposons quelques exemples de ce que nous pourrions faire ensemble : l’organisation de ventes de produits alimentaires locaux dans des quartiers excentrés (avec toutes les mesures barrière nécessaires), une aide accrue en faveur des associations, particulièrement celles qui agissent en soutien à la famille et à la parentalité, un espace attrayant et dynamique sur le site de la Ville pour rester à l’écoute de nos concitoyens et les informer…

Les élus du groupe Mistral Crestois ont, au printemps dernier, fait plusieurs propositions. Citons pour mémoire les courriers datés du 4 avril sur la question de l’organisation du marché, du 27 avril au sujet de l’organisation de l’accueil des élèves dans les conditions sanitaires réglementaires, et celui du 20 mai attirant votre attention sur la situation sociale et vous proposant la mise en œuvre d’un plan d’urgence. Un groupe de citoyens avait également proposé au printemps dernier un « Café convivialité » (espace en plein air sécurisé aménagé où les habitants peuvent continuer à se rencontrer, se parler, tout en respectant strictement la réglementation de distance sanitaire liée à la crise coronavirus) sans réponse de votre part.
Nous souhaitons vous informer que nous soutenons ces initiatives et que nous regrettons qu’elles n’aient pas été prises en compte par votre majorité à l’époque.

Nous ne doutons pas que vous organiserez rapidement une réunion de tous les élus pour mettre en place une organisation efficace pour faire face à cette crise. D’autres idées ne manqueront pas d’apparaître à cette occasion, elles pourront ainsi être débattues et être envisagées en concertation.
Nous tenons à vous dire, Monsieur le Maire, que nous participerons activement et positivement à cette réunion à laquelle nous demandons à être conviés.

Avec nos meilleures salutations,

Les élues et élus du groupe municipal Ensemble Réinventons Crest

René-Pierre Halter, Dominique Marcon, Samuel Arnaud, Hélène Bertau, Yannick Regnier, Agnès Fouilleux, Nicolas Sizaret