Je suis désolée de ne pouvoir vous accompagner cette année au dîner des Anciens offert par la Ville de Crest. Comme vous le savez je me remets doucement de ma fracture de la hanche. A nos âges, il faut savoir se ménager.

 

Quand j’y repense, quelle idée j’ai eue de vouloir aller découvrir par moi-même la nouvelle guérite devant la porte d’entrée des jardins de la Tour ! Les calades dont les marches sont abîmées et usées sont vraiment dangereuses. Le centre historique est très dégradé et, depuis 24 ans, la Mairie aurait quand même pu faire un effort pour le restaurer. Plus bas, près de chez moi, les trottoirs – quand il y en a – font moins de 50 cm de large et les rues sont remplies de nids de poule. Quant à la guérite, je ne comprends pas que la Mairie ait pu laisser construire une pareille verrue.

Je trouve que notre ville est bien mal entretenue. L’été dernier, visitant une amie, j’avais remarqué que les abords des poubelles à côté de son EHPAD étaient épouvantablement sales et jonchés de détritus sentant mauvais. Je m’en étais émue auprès de M. le Maire, qui m’avait expliqué avec assurance qu’il n’y pouvait rien, ce problème étant, selon lui, de la responsabilité de la communauté de communes, dont il déplorait l’incompétence. Coïncidence, il se trouve que hier soir se tenait un conseil communautaire, où j’ai été surprise de pas retrouver M. le Maire (il paraît qu’il a manqué 23 conseils communautaires sur 30, j’avais donc peu de chances de l’y croiser) mais surtout d’apprendre qu’en réalité, c’est bien à notre Mairie qu’incombe la responsabilité du nettoyage des abords des poubelles de Crest. Peut-être notre bon Maire gagnerait-il à assister plus souvent à cette assemblée à laquelle les Crestois l’ont élu, afin de mieux connaître les responsabilités qui lui incombent pour améliorer notre quotidien ?

Comme la plupart des Crestois, je suis obligée d’aller faire mes courses au supermarché puisque les petits commerces se font rares dans le centre ville. J’ai compté dernièrement plus d’une quinzaine de devantures inoccupées rue Archinard. Savez-vous qu’au cours du dernier mandat de notre Maire, le chiffre d’affaires de la zone Intermarché a augmenté de 60% alors que celui de nos commerçants de proximité stagne ? Pauvres commerçants, ils ne doivent pas être bien aidés par la Mairie ! Et pourtant, ce sont eux qui rendent notre centre ville plus attrayant.

Ne pouvant plus utiliser ma voiture, pour ne pas rester bloquée, j’ai voulu tester le service de transports à la demande que propose la Mairie. Mon Dieu, quelle déception ! Ce service est tellement contraignant (il faut réserver la veille) et d’une fréquence si limitée (seulement 3 demi-journées par semaine) que j’ai dû renoncer. J’ai ainsi réalisé, dans mon infortune, que les personnes sans voiture ou avec des difficultés à se déplacer sont bien mal accueillies à Crest.

Pour ma convalescence, j’aurais bien aimé me mettre à l’aquagym, il paraît que c’est excellent, mais malheureusement notre piscine en plein air n’ouvre que l’été. Que pensez-vous, chers amis, du projet de centre aquatique que notre Maire a essayé de faire construire par la communauté de communes ? Il est tombé à l’eau paraît-il, parce qu’il était trop coûteux : sage décision. Mais pourquoi ne pas avoir plutôt proposé un simple bassin de nage couvert, tout aussi utile pour nous et pour les enfants des écoles qui ont besoin d’apprendre à nager ? J’avoue ne pas bien comprendre… peut-être la faible assiduité de notre Maire au conseil communautaire n’a-t-elle pas facilité l’émergence d’une coopération intelligente avec nos communes voisines autour de la création de cet équipement collectif dont les Crestois auraient tant besoin ?

Je profite de ma convalescence pour me faire dorloter par Laura, ma petite fille, mon rayon de soleil ! Tous les samedis, elle m’apporte fruits et légumes du marché ce qui m’évite des déplacements. Je lui ai montré le dernier bulletin municipal où notre Maire expose tout ce qu’il a fait en matière de développement durable et de budget participatif. Elle a éclaté de son rire cristallin que j’aime tant : « mais Mamie, ce n’est que du greenwashing ! » Ce qui veut dire, m’a-t-elle expliqué, qu’il repeint en vert tout ce que fait la Mairie, pour faire illusion sans rien changer au fond. Je l’ai sommée de s’expliquer, car les jeunes parlent bien vite quelquefois.

« Va rencontrer Ensemble pour Crest ! m’a-t-elle répondu. Là, tu trouveras plus de cent Crestois, jeunes et vieux, qui travaillent très sérieusement pour préparer le renouveau de notre ville. Et certaines de leurs propositions vont te plaire, car ils veulent particulièrement prendre soin des personnes âgées : amélioration de la sécurité des chaussées et trottoirs, aide aux déplacements sans voiture… Ils envisagent même de créer en centre-ville un foyer où jeunes gens et personnes âgées pourraient vivre sous un même toit. Et peut-être que Ensemble pour Crest parviendra à enfin offrir aux Crestois un bassin de nage couvert, s’ils travaillent en bonne intelligence avec toutes les communes autour de Crest. »

Ma foi, l’enthousiasme de ma petite Laura m’a touchée : malgré mon âge avancé, je reste ouverte sur le monde qui change, et si le changement est bon pour Crest, je voterai pour ! Mais attention, il nous faut un Maire qui gère la ville sérieusement : je veux savoir comment cette nouvelle équipe envisage de financer ses bonnes idées. Vous souvenez-vous que le Maire actuel avait imposé une lourde augmentation des impôts locaux dès son arrivée (il y a 24 ans, déjà !) sans pour autant réaliser grand chose de plus que ses prédécesseurs ?

Alors, ma petite Laura m’a soufflé une très bonne idée : le 15 janvier prochain, Ensemble pour Crest invite tous les séniors de Crest à une réunion festive pour partager la galette et découvrir leurs projets. Allons-y ensemble, chère amie ! Ce sera l’occasion de nous faire une opinion. Je ne me priverai pas, croyez-moi, de leur poser les questions qui fâchent. Et s’ils sont aussi sérieux qu’ils en ont l’air, nous pourrons, en mars prochain, offrir à Crest une nouvelle équipe municipale, avec un Maire du XXIème siècle (et pourquoi pas une femme, tiens !) véritablement attentif à l’amélioration de notre quotidien : quel beau cadeau pour nos petits enfants !