Le projet pour la ville et le territoire

Le projet de Ensemble pour Crest est le fruit d’un travail de construction mené avec de nombreux habitants depuis un an.

Certaines actions prioritaires vont démarrer dès le début de notre mandat, pour combler les manques les plus flagrants.

D’autres projets seront réalisés sur la durée du mandat. Ce temps plus long permettra d’agir en concertation avec les habitants et en coopération étroite avec les communes voisines.

Enfin, notre projet ambitionne de préparer l’avenir pour les vingt prochaines années, afin de répondre aux défis climatiques, environnementaux et sociaux qui bousculent déjà nos milieux et nos façons de vivre.

Dans vingt ans, le centre ville de Crest sera végétalisé, sécurisé, avec des commerces et des services facilement accessibles par tous, le long d’une rivière préservée. La gare sera multimodale. L’habitat ancien sera rénové et occupé, et les constructions neuves favoriseront le vivre ensemble.

Dans vingt ans, nous aurons fait reconnaitre la personnalité juridique de la Drôme par le Parlement français, comme d’autres pays l’ont fait, assurant ainsi sa protection et son rayonnement.

En 2020, il est vital de se projeter sur le long terme, de penser aux générations futures, tout en préservant la qualité de vie des Crestois.

Dès cette année, posons ensemble les jalons permettant d’atteindre cet horizon.

La participation citoyenne

Les élus n’ont pas le monopole de l’intérêt général : les citoyens aussi connaissent bien leur ville, et leur implication apportera une richesse supplémentaire dans la réalisation de notre programme municipal.

Nous reconnaîtrons à chaque habitant le pouvoir de s’impliquer pleinement dans les projets qui le concernent, en créant un cadre rigoureux où chacun pourra participer efficacement. Nous désignerons un élu délégué à la participation des habitants.

Dans chaque quartier de la ville, nous créerons des lieux de dialogue, de propositions et d’actions en commun.
Nous mettrons en place un dispositif permanent, le “moitié moitié”, pour que des propositions concrètes d’amélioration du cadre de vie apportées par des citoyens soient réalisables conjointement avec la commune.

Ce dispositif de participation sera maîtrisé : tout le monde ne discutera pas de tout, tout le temps, le maire et l’équipe municipale assumeront de prendre la décision finale.

Et mes impôts ?

Nous savons que le budget de la ville n’est pas extensible et que notre taux d’endettement par habitant reste élevé comparé aux villes de même taille. Les impôts communaux n’ont pas augmenté depuis une hausse significative à l’arrivée du maire actuel. Notre ville n’est pas riche, mais il existe des marges de manoeuvre.

Il est de notre responsabilité de prendre soin du patrimoine public : notre voirie est abîmée, nos réseaux d’eau ne sont pas conformes et les bâtiments publics sont mal isolés. Tout en réalisant les travaux nécessaires, nous nous efforcerons de ne pas alourdir les impôts communaux. Si une hausse était inévitable, elle serait décidée en toute transparence et après consultation. Et nous mobiliserons tous les cofinancements publics disponibles pour réduire la part supportée par la commune.

Nous savons aussi que les investissements pour la transition écologique, comme la rénovation thermique des bâtiments publics, stimuleront l’emploi et engendreront des économies.

Légende des couleurs 

 

Mieux vivre à Crest à tous les âges

N
Une cantine en self-service à l’école Royannez, puis une cantine dans chaque école, en améliorant le confort, l’accompagnement et la qualité de l’alimentation (100% local et bio) de nos enfants. Une tarification au quotient familial.
N
Une Maison des Parents, lieu d’entraide, d’échanges et de soutien à la parentalité. Une micro-crèche et une Maison d’Assistantes Maternelles (MAM) portées par l’intercommunalité.
N

Des espaces dédiés aux jeunes pour qu’ils y construisent et partagent leurs propres projets (jeux, musique, par exemple).

N

Un élargissement du pouvoir d’agir du Conseil municipal des jeunes, qui sera ouvert à tous les âges. Une concertation active entre le Centre Social de Crest et la MJC Nini Chaize pour une politique jeunesse efficace.

N
Des mesures de maintien à domicile pour les personnes âgées et en situation de handicap, en aidant à l’adaptation des logements, en luttant contre l’isolement, en développant des lieux de vie intergénérationnels.
N

Un CCAS renforcé pour une politique de solidarité ambitieuse qui assure l’accès aux droits sociaux pour tous et l’accueil des personnes fragilisées.

N
Un Contrat local de santé conclu avec l’Agence régionale de santé, pour mieux prendre en charge la santé des habitants, en lien avec tous les professionnels. 
N

Un plan de prévention de la délinquance et de toute forme de trafic et de violence, d’aide aux victimes, établi avec tous nos partenaires au sein du Conseil intercommunal de sécurité et de prévention de la délinquance.

Agir pour le sport et la culture pour tous

N

Une piscine couverte adaptée aux besoins des habitants, conçue et réalisée en coopération avec les communes voisines.

N

Davantage d’équipements sportifs et ludiques dans toute la ville pour développer toutes les formes d’activités physiques.

N

Une charte des valeurs et des bonnes pratiques du sport et un projet d’Office municipal des sports élaboré avec l’ensemble des clubs et l’Union sportive de Crest.

N

La Grande Traversée, un nouvel événement culturel pour toute la ville, qui partira d’un quartier différent chaque année. Construite par les habitants avec la complicité des artistes, commerçants, artisans, associations, écoles, elle fera éclore une grande déambulation festive, mettant en valeur toutes nos richesses patrimoniales, notre histoire et nos traditions.

N

Une programmation culturelle accessible à tous avec de la musique et du spectacle vivant toute l’année. Un festival de Jazz Vocal qui anime toute la ville et rayonne au-delà.

N

Un Centre d’art gratuit pour les Crestois avec une programmation pluridisciplinaire, des ateliers pédagogiques et des projets attractifs pour les jeunes.

N

Un soutien aux initiatives artistiques et culturelles qui foisonnent dans notre ville, en particulier pour l’aménagement de lieux de travail et de rencontre pour les artistes.

Restaurer et dynamiser notre ville

N

Un projet de revitalisation du centre, pour redynamiser les commerces, retrouver un habitat de qualité et valoriser le patrimoine.

N

Le logement, outil essentiel de solidarité : rénovation des bâtiments dans tous les quartiers et création d’un pôle d’hébergement – éventuellement dans l’ancien hôpital – pour répondre aux besoins des personnes de passage (artistes, saisonniers, sportifs, jeunes travailleurs).

N

Un programme de rénovation énergétique des bâtiments publics et des habitations. Accélérer le rythme de logements rénovés avec accompagnement clé en main, conseils en travaux et aides pouvant aller jusqu’à 100 % des coûts.

N

Une redynamisation du commerce local. Construire avec les commerçants une animation efficace du centre-ville, favoriser l’installation de nouveaux commerces, services et artisans, sans développer de nouvelles zones commerciales périphériques.

N

Un plan de circulation qui facilite l’accès aux commerces et services du centre ville, d’où que l’on vienne et quel que soit le mode de déplacement.
Des cheminements confortables pour les piétons, cyclistes et personnes à mobilité réduite.

N

Des minibus fréquents qui desservent toute la ville pour relier les quartiers au centre et accéder aux divers pôles d’activités.

N

Une Maison de la vie associative, partenaire du Centre social, offrant aux associations des services communs, des lieux de réunion, et des salles d’activités.

N

Un espace collectif dans chaque quartier où les habitants puissent se retrouver.

Coopérer avec les communes de la vallée

N

Une réelle coopération avec la 3CPS dont les champs d’action concernent le quotidien de tous les Crestois, pour que Crest joue positivement son rôle de ville-centre dans la Vallée de la Drôme.

N

Une aide au développement économique plus ambitieuse pour nos entreprises : mise en réseau, accompagnement, bouquet de services pour faciliter le quotidien des salariés.

N

Une participation active de Crest à la dynamique Biovallée, outil exceptionnel pour un développement économique et humain soutenable.

N

Une écoute active et un accompagnement adapté pour les entreprises associatives et coopératives, créatrices d’emplois et de nouveaux modes de travail.

N

Un Plan Territorial Agricole pour aider à l’installation des petites unités agricoles en circuits courts, élargir l’offre alimentaire en vente directe, et accompagner la transition vers le bio. Un objectif “territoire zéro-pesticides” avec des moyens techniques et humains pour accompagner les agriculteurs.

N

Un réaménagement complet de la déchetterie intercommunale associé à une politique volontariste de réemploi des matériaux et de réduction des déchets à la source. Une généralisation des composteurs de proximité.

N

Une participation active aux projets Territoire à énergie Positive et Biovallée 2040 en vue de l’autonomie énergétique de la vallée.

L'eau et la nature, biens communs à préserver

N

Elimination des branchements en plomb du réseau d’eau potable. Remise en état des réseaux pour un fonctionnement correct de l’assainissement collectif de la ville.

N

Mise en valeur de l’eau au coeur de la ville, élément fort de son identité et de son histoire (fontaines, canaux, rivière) et atout pour la qualité de vie et la convivialité.

N

Etude pour une mise en régie publique de l’eau et de l’assainissement, afin d’en maîtriser le tarif et de l’adapter à tous les budgets.

N

Restauration des milieux humides, arrêt de la «bétonisation» et de l’imperméabilisation des terres, afin de mieux préserver la ressource en eau face au réchauffement climatique et éviter les risques de crues.

N

Diversification et restauration des milieux naturels pour mieux accueillir la biodiversité, et restructuration des “corridors et trames écologiques”.

N

Végétalisation de la ville et des cheminements doux pour les rendre accueillants en temps de canicule et améliorer la qualité de l’air.

N

Préservation des terres agricoles pour créer des ceintures maraîchères. Développement des jardins familiaux pour rendre accessibles le bio et le local à tous les budgets.

N

Valorisation du patrimoine naturel par la mise en place d’un réseau de chemins, randonnées et parcours thématiques au départ du centre ville, et qui rayonne alentour, adapté selon les publics.

N

Démarche concertée avec les communes de la vallée pour aboutir à la reconnaissance par le Parlement de la personnalité juridique de la rivière Drôme.