Les élus municipaux se sont réunis lundi dernier autour de l’ordre du jour suivant (que vous pouvez retrouver sur le site de la mairie):
1. Point sur la situation de crise sanitaire
2. Débat d’orientation budgétaire
3. Constitution du Comité consultatif sur l’agenda 21
4. Aides à l’investissement des entreprises artisanales et commerciales de la commune de Crest
5. Fourniture en eau potable des communes de Divajeu, Eurre, Vaunaveys-la-Rochette et Chabrillan par la Ville de Crest : convention tripartite
6. Renoncement de l’association Crest Judo à sa subvention 2020
7. Approbation de la convention de partenariat avec la SCOP-ARL “Le Navire” relative au soutien et au développement des activités cinématographiques et culturelles sur la commune et attribution d’une subvention de fonctionnement
8. Opposition au transfert de la compétence PLU à la Communauté de Communes du Crestois et du Pays de Saillans
9. Rapport d’activités de la Communauté de Communes du Crestois et du Pays de Saillans – année 2019
10. Rapport d’activités du Service public Des Energies dans la Drôme – année 2019
11. Personnel communal : Modification du tableau des effectifs
Les élus du groupe Ensemble Réinventons Crest ont voté pour toutes les délibérations sauf deux :
– tout d’abord, le groupe s’est abstenu sur la délibération concernant le rapport d’orientation budgétaire, d’abord face à l’absence de vision pluriannuelle et, ensuite car le budget présenté n’est pas assez ambitieux en matière sociale et écologique et ne permet pas de relever les défis d’assistance aux plus démunis ou de transition écologique ;
– ensuite, le groupe a voté contre la délibération sur le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal, dans laquelle la ville s’est opposée à rentrer dans une démarche de PLUI
pour conserver sa prérogative sur le PLU communal. Ce vote a été motivé par la nécessité de travailler avec les communes voisines afin de mutualiser les équipements et services, de mieux équilibrer le territoire, de pouvoir gérer des thématiques supra communales comme les déplacements, l’habitat ou la biodiversité.
Lors de cette séance du conseil municipal, les élus d’Ensemble Réinventons Crest ont fait l’objet de procès d’intentions et d’attaques ciblées sur des personnes, qui ne favoriseront pas un travail constructif entre élus.