Tribune publiée dans Le Crestois le 29 novembre

Faire confiance aux gens, travailler et décider ensemble : c’est sûr que c’est différent de la politique habituelle. Mais c’est ça, Ensemble pour Crest. Et on dirait que ça dérange…

Ces derniers temps, Ensemble pour Crest fait couler beaucoup d’encre et de fiel dans cet espace tribune. « Beaucoup de blabla, pas de programme », dit cet Insoumis. Selon la liste du maire sortant, on n’apporterait rien de nouveau avec le participatif, puisque paraît-il la municipalité actuelle le fait très bien. C’est facile de vider des mots de leur sens et les récupérer pour faire moderne. Voici des chiffres : le budget participatif de la mairie sortante, c’est 50000 euros sur un budget total d’investissements de 2,5 millions d’euros. Soit 2 % de ce budget, contre 5 % dans la plupart des communes qui ont mis cette démarche en place. Et pourtant, les Crestois sont très demandeurs puisque 10 % votent pour les projets proposés, quand la moyenne nationale est à 4 %. Les Crestois méritent mieux que des miettes !

A Ensemble pour Crest, le participatif ce n’est pas des miettes, et même pas des parts du gâteau. C’est une conception collective de la recette : avec nous, les habitants mettent sur la table les sujets qui leur tiennent à cœur. Ensemble, ils cherchent des solutions acceptables pour tous et ils réfléchissent à leur mise en place. C’est comme ça que notre programme est en train d’être élaboré, en ce moment même, par une centaine de personnes impliquées. Nous allons le dévoiler très prochainement.

C’est aussi comme ça que notre liste va être composée, de façon ouverte. Tout le monde peut poser sa candidature. Vous aussi ! Le 18 décembre, on vote pour 12 personnes, dont le binôme tête de liste.

Alors évidemment, ça prend du temps, beaucoup plus de temps que quand un homme seul aux manettes décide, comme il le fait depuis vingt-quatre ans. Un homme seul qui a découvert le participatif sur le tard et nous en propose une version édulcorée à grand renfort de communication. Quand on pense que des maires en France ont mis en place la démocratie participative depuis plus de vingt ans, avec succès (par exemple à Loos-en-Gohelle).

Ce n’est un secret pour personne, le véritable moteur de Crest, ce sont ses habitants. Le fameux budget participatif qu’on nous vante à grands frais dans nos boîtes à lettres en est une preuve de plus : les propositions des habitants ne font que combler des lacunes de la municipalité. Une mairie active devrait d’elle-même assurer la sécurité des enfants sur le chemin de l’école, entretenir le patrimoine ou proposer une mutuelle communale aux plus précaires. Pour la petite histoire, on doit cette idée à un maire du Vaucluse, en 2013. Cette mutuelle concerne aujourd’hui 3000 communes.

Le vrai cœur de Crest, c’est nous les Crestoises et Crestois, et notamment les associations, qui ont un paquet d’énergie et d’esprit d’initiative à revendre. Combien d’entre nous œuvrons dans une association, parfois deux, avec passion, sans compter notre temps ! Sur le social, l’entraide, le sport, la culture, ce sont les « assos » qui font tout le boulot à Crest, et la mairie suit. Et dans les associations, qu’on soit de gauche ou de droite, on laisse son étiquette de côté et on travaille ensemble. C’est aussi notre conception du travail pour le bien commun, notre commune. A Ensemble, ce sont les besoins du terrain qui dictent nos actions, et nos actions sont guidées par nos valeurs : transition écologique et sociale, solidarité, renouveau démocratique.

Ensemble pour Crest veut redonner le pouvoir d’agir aux Crestois, et c’est fou comme cette idée semble être dérangeante pour certains. Oui, nous voulons mettre au premier plan cette formidable dynamique portée par les habitants, et construire ensemble le Crest de demain, avec un logiciel du 21e siècle, dans une intercommunalité unie. Vous n’y croyez pas ? Venez nous voir. On respecte la parole de chacun et on débat librement. Vous pouvez nous rencontrer, et même être candidat sur notre liste : renseignez-vous sur ensemblepourcrest.fr. D’avance, bienvenue !